Editorial
 
Contribuer à la réflexion
 

 
La préparation de la mise en place de l’euro a démarré : les règles d’utilisation de cette nouvelle monnaie sont édictées, la Banque centrale européenne est instaurée et fonctionne, les taux centraux bilatéraux qui vont servir de base pour le calcul des taux de conversion irrévocables contre l’euro le 1er janvier ont été fixés et les pièces en euro sont en cours de frappe. Ce processus est déjà bien visible : des produits financiers en euro sont prêts, le double affichage de relevés bancaires et des produits de grande consommation se développe et les calculettes sont largement offertes. Peu ou prou, tous les secteurs de la vie économique : les banques, les entreprises et les administrations, seront concernés. Certains opérateurs sont déjà bien préparés, d’autres ne le sont pas vraiment.

Pour ce numéro, la revue a demandé à des cabinets d’avocats et de consultants, connus pour leur compétence sur l’euro, de présenter un point particulier de cette mutation monétaire qui, à leurs yeux, mérite une attention toute particulière. Les sujets ainsi offerts à la réflexion couvrent aussi bien l’attitude propre des dirigeants et l’état de la préparation de leur entreprise que le contexte économique dans lequel ils vont opérer : on parle de guerre des prix, de contraintes et de difficultés mais aussi de challenge et d’opportunités. Les relations humaines au sein de l’entreprise, la rédaction des contrats, les incidences fiscales, la nécessité ou non de redénominer ou de renominaliser les titres du capital social, les problèmes du double affichage et même de la triangulation figurent également parmi les sujets traités. Un lecteur attentif pourra aussi trouver parmi ces articles les deux sites internet sur lesquels on peut récupérer les logiciels permettant l’utilisation du symbole de l’euro sur les claviers de l’ordinateur.

La lecture de ces articles devrait persuader ceux qui ne le seraient pas encore de l’ampleur du bouleversement qui va découler de l’introduction de l’euro. Il ne s’agit pas simplement d’un changement de logiciel comptable ou informatique mais bien de l’unification économique, certes progressive mais effective, de l’Europe.

 
 
 
Le comité de rédaction


BACK HOME CONTACT