Editorial


L'Institut Monétaire Européen; son rôle dans le passage à l'Union monétaire

Il est fascinant, quand on suit les progrès de la construction de l'Union monétaire européenne, de constater que ce qui ne fut pendant longtemps qu'une noble idée va devenir réalité sonnante et trébuchante dans quelques années. Sur la base de quinze infrastructures monétaires parfois fort différentes, on est en train de mettre la dernière main à une construction commune, cohérente et logique. La subsidiarité et le consensus aidant, cette construction apparaît, au fur et à mesure de son élaboration, comme le couronnement des structures monétaires nationales existantes et non comme une rupture avec celles-ci.

Ce résultat heureux n'est pas le fruit du hasard mais bien celui de la volonté politique des Etats membres et du travail, patiemment mené à bien, de la Commission Européenne et de l'Institut Monétaire Européen. (IME) C'est aussi celui du travail, caché, d'experts monétaires nationaux qui ont su, au cours d'innombrables réunions, participer à l'oeuvre commune en harmonisant progressivement leurs approches respectives.

Dans le cadre de la préparation de la phase III, l'IME s'est vu confier deux tâches: d'une part, renforcer la coopération entre les banques centrales et, de l'autre, préparer la mise en place de la Banque Centrale Européenne et la conduite de la future politique monétaire unique. Instaurer une bonne coopération entre les banques centrales est essentiel car, en rendant possible une coordination entre leurs politiques monétaires, on favorise une transition harmonieuse vers une politique monétaire unique. Préparer un système monétaire commun qui soit efficace mais aussi acceptable pour tous est une tâche immense à laquelle l'IME consacre études, réflexions, consultations et large concertation.

Ce travail de réflexion puis de mise au point donne lieu, en effet, à un large débat d'idées. Mais ce débat, par la nature des sujets traités, ne se fait pas dans le circuit ouvert d'échanges de type universitaire mais, le plus souvent, dans le secret des réunions d'experts nationaux et communautaires très spécialisés. C'est pourquoi, bien que l'IME publie un rapport annuel, des rapports spécifiques et des avis, il est difficile, pour les non-initiés, de suivre les progrès rapides faits actuellement en ce domaine. La revue est donc heureuse d'avoir reçu la possibilité de publier, dans le présent numéro, des contributions du Président de l'IME et de ses proches collaborateurs faisant le point sur les travaux dont ils ont la responsabilité. En obtenant ces renseignements directement à la source auprès de ceux qui gèrent les dossiers, la revue souhaite contribuer à une connaissance circonstanciée des travaux en cours afin qu'on puisse en apprécier le grand intérêt.

Le calendrier est fixé, le compte à rebours est commencé, les échéances se rapprochent. On peut être assuré que, le moment venu, la Banque Centrale Européenne aura à sa disposition tous les instruments nécessaires pour mettre en oeuvre la politique monétaire unique.

Le comité de rédaction

back HOME CONTACT NEXT