Editorial


Des structures financières en rénovation dans les PECO

Au Sommet de Cannes, les 26 et 27 juin, l'Union Européenne a officiellement mis en place avec dix des onze pays de l'Europe centrale et orientale (par extension, les PECO) le cadre d'un ² dialogue structuré ². Des relations régulières et organisées ont lieu avec les six premiers PECO et les trois Etats baltes en vue de la préparation de leur adhésion. Les négociations d'association avec la Slovénie, le dixième pays, sont sur le point d'être achevées, le onzième, l'Albanie, restant à l'écart de ces dialogues officialisés.

Ces relations ne se placent pas uniquement sur le plan officiel; elles progressent aussi sur le plan commercial, industriel et financier au fur et à mesure que les PECO s'ouvrent sur l'extérieur et que les autres pays découvrent l'intérêt de ces nouveaux partenaires.

Il a donc semblé que le moment était venu de présenter les structures monétaires et financières de ces onze PECO. On espère que ce dossier, élaboré sur un échange de renseignements, pourra être l'occasion d'un approfondissement mutuel des connaissances sur un sujet devenu important.

La revue qui fait souvent appel aux Banques centrales de l'Union européenne, s'est tournée, tout naturellement, vers leurs homologues des PECO, elles sont bien placées, en effet, pour faire connaître la politique mise en oeuvre en ce domaine dans leur propre pays. Sur les onze Banques centrales contactées huit ont adressé une contribution, les trois autres ont promis un envoi mais ne l'ont pas fait ou n'ont pas répondu.

On aura ainsi une image assez complète d'une évolution encore en cours qui, en très peu de temps et au prix d'un très grand effort collectif, a fait passer ces pays de la monobanque à des structures financières complètement différentes basées sur un système bancaire à deux niveaux (Banque centrale et banques commerciales) et sur des marchés financiers.

Quatre articles généraux servent de cadre à ces monographies. Les deux premiers, relatifs à la politique en matière économique et commerciale suivie par l'Union européenne vis à vis des PECO, permettent de mieux comprendre l'importance des négociations en cours. Les deux suivants scrutent deux aspects essentiels de ce changement fondamental: le cadre institutionnel qui régit l'action des banques centrales et le développement de l'activité financière au travers de l'examen des trois plus importantes bourses de valeurs.

La lecture de ces documents amène à constater que, progressivement mais sans doute plus rapidement qu'initialement prévu, se mettent en place dans tous ces pays des structures monétaires et financières modernes qui, malgré les difficultés inhérentes, devraient apporter une contribution capitale au renouveau de cette autre partie de l'Europe.

Le Comité de rédaction


backHOME CONTACT CONTACT