COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA BUNDESBANK, EN DATE DU 16 JUIN 1987, AU SUJET DE L'ECU. (Traduction)
 
 

Le Conseil central de la Deutsche Bundesbank a décidé de modifier l'application des règles de droit monétaire dans les matières soumises à son autorisation et de permettre dorénavant l'utilisation privée de l'écu dans la même mesure que celle qui est en usage pour les devises. La Deutsche Bundesbank tient ainsi compte des progrès accomplis dans la Communauté en matière de libéralisation des mouvements de capitaux et de l'importance accrue de l'écu dans les flux monétaires et financiers et dans le commerce extérieur de certains pays partenaires.

Par une autorisation générale fondée sur l'article 3 de la Loi monétaire, il sera notamment permis de détenir des comptes en écus auprès d'institutions de crédit et de recourir à certains crédits libellés en écu. Après demande, la Deutsche Bundesbank autorisera, en outre, l'utilisation de l'écu dans les échanges internationaux de biens et de services et dans les opérations qui y sont liées, réalisées en Allemagne.

De plus, le Conseil a décidé, en ce qui concerne les réserves obligatoires, d'inclure, avec effet immédiat, la part en devises des créances et des engagements en écu vis-à-vis de non résidents dans l'actuel système de compensation déterminant les engagements en devises.


  HOME CONTACT